thérapie conjugales et familiales

22 avril 2019

ventes de plantes stimulant la libido

bonjours a toutes et a tous

un nouveau produits totalement a base de plante a boire en infusion vous boustera votre libido

cest plante sont totalement a base de plante médicinale sans effet indésirable et a boir en infusion

après plus de quatre année de recherche sur toutes les plantes pouvant etre mise ensemble 

nous avons trouvés les bonnes plantes pour libido femme et homme

le prix est de 50 euro la cure de 1 mois

a bientot et dite adieux aux pannes sexuelles

Posté par passion27 à 10:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

680000 visiteurs

Merci a toutes et atous pour votre fidélité

le stade des 680000 visiteurs a été atteint ce jour

grand merci a vous

l'auteur;

Posté par passion27 à 09:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Livre de sexologie

bonjour a toutes et a tous 

quatres ouvrages sont en vente sur différents sites tel que amazone etc...

il sagit de ;

La bible de sexologie tome 1.2.3

la bible des couples heureux

la bible de sexologie adaptée aux couples

Tous ces ouvrages sont en ventes dans la maison d'édittion blogginbooks

collection :omn .blogginbooks

bonne lecture a tous 

des prix préférenciels seron offerts aux bloggueurs qui en feront la demande via mon blog

j'espère vous comter nombreux parmis mes lecteurs

les achats de mes livres qui se feront via mon blog seront dédicacés en retour par moi meme

j'espère vous compter bientot et nombreux parmis mes lecteurs

Posté par passion27 à 09:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

La sexualité chez les autistes

Bonjour a la recherche de témoignage sur les familles ayant eut ou ont un enfant autiste en age d'avoir des relations sexuelles afin de montrer que chez cette population il existe la notion de plaisir et de sentiment.

par ailleurs les couples mariés avec un des deux partenaire autiste peuvent témoigner de leurs vécus dans ce cadre précis.

tous ces témoignages seront anonyme et le but est de véhiculer un courant de pensé différent de ceux actuels

merci a toutes et atous pour vos témoignages

Posté par passion27 à 08:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les maisons pour poupées gonflables

Bonjour,une nouvelles formes de maisons closes ouvrent en France ,il s'agit de maison avec des poupées qui fait effet puisque il n'y a pas de législation réglementaire sur ce sujet

un article sera éditer a ce sujet très bientot

Posté par passion27 à 08:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 avril 2019

site de voyance très bonne qualité

Chers blogueurs un sites de références pour une voyance de qualités vous est proposés uniquement pour les fidèles de ce blog

le sérieux de ce blog en matière de voyance st exeptionnel

j'espère que vous aurez l'occasion de vous y rendre et jetter un oeil et faire un essais

bonne voyance a tous 

site recommandé par l'auteur

ps:plutot que de faire payer mon bloc je m'inscrit dans l'optique de mettre des publicité car il a fallut quatre années pour écrire tous ces articles sans aucune rémunération

lien:voyancepure27.canalblog.com

Posté par passion27 à 14:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 avril 2019

initiation au massage tantrique

bonjour une formation initiation aux massage tantrique verra le jour sur rouen departement 76 en juin 2019 par groupe de 10

La première cession sera du 17 au 21 juin 2017

les tarifs sont de 1300 euro par paersonne

2000 euro pour un couple

les inscriptions sont ouverts dès a présent

a bientot venez nombreux

Posté par passion27 à 08:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 avril 2019

consultation en sexologie et therapie de couple par téléphone

bonjour a toutes et a tous 

une consultation privée est disponible dès ce jour par téléphone et en illimité pour la modique somme de 25 euro ttc

exposer votre problème via mon blog et indiquer moi vos coordonnées téléphoniques et le moment ou vous etes disponible.

je vous rappelerais dans ce créneau horaires et vous donnerais tous les conseils et vous orienterais afin que votre prise en charge soit optimal

a bientot

 

Posté par passion27 à 10:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 avril 2019

formation en sexologie clinique et thérapie conjugale

bonjour suite a de nombreuses demandes concernant la formation en sexologie clinique et thérapie conjuguale nous serons en mesure de faire fomer que 30 personnes en effet le but est lancer cette formation a prix défiant toutes concurrences et de former de nouveaux sexologues 

cette promotion une fois atteints les 30 inscrits sera closes jusqu'a l'année prochaine ou une nouvelle formation sera proposée avec le tarif qui sera de 1800 euro ttc

cette première formation en distanciel est proposée exeptionnellement a 500 euro ttc

il ne reste que 16 places 

a bientot chers futurs sexologues

 

Posté par passion27 à 10:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 avril 2019

cours de sexologie clinique et thérapie conjugale en ligne

bonjour a tous apres un an de préparation un cour de thérapie conjugale et de sexologie clinique en ligne a vu le jour

le tarif est de 500 euro et défie toute concurance

le but est de former un maximum de thérapeute 

une attestation de cours vous sera envoyer 

bonne formation a tous

Posté par passion27 à 09:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 janvier 2018

formation de sexologue clinicien et thérapeute de couples

Une formation de sexologue clinicien et de thérapeute de couple est organisée le 15 Fevrier 2018

lieu de formation rouen a 5 minute de la gare sncf

temps de formation 80 heures repartie sur deux semaines soit discontinue ou consécutives

les inscription sont ouvertes

seuls dix candidats seront pris pour cette formation

Tous les élèves des autres sessions ont ouvert leurs cabinet libéral et sont satisfait de leurs nouvels emploie

a l'issus de la formation,chaque candidat ayant validé l'ensemble de la formation se verrat attribué un certificat de sexologie clinique et de thérapie de couple

cout de la formation 1800 euro

1500 euro si inscription avant 30052019

 

 

Posté par passion27 à 16:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 novembre 2017

consultation de sexologie et thérapie de couple par téléphone

Bonjour dès ce jour la mise en place d'une consultation de sexologie et de thérapie de couple voit le jour par téléphone.

Quel que soit votre problème,une écoute adaptée et illimitée vous sera proposée.

Comme une consultation en cabinet ,cette consultation vous donnera des réponses claires et précises.

Le tarif étant de seulement 20 euro la consultation en illimitée.

n'hésitez pas ,exposer votre probleme via le blog:je recevrais votre problème sur ma messagerie sécurisée,je vous indiquerais toute les procédures a suivre

bien cordialement a bientot

Posté par passion27 à 08:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 février 2017

Les sources historiques de la sexologie

formation-sexologue_800x800

 

Le terme sexologie apparaît en 1911 puis en 1931. On trouve cependant dans la mythologie un savoir antique sur la nature de l'orgasme. Un différend opposait à ce sujet Zeus et Héra. On choisit 48 sujets des deux sexes et 70 juges pour distinguer le plaisir orgastique d'une femme de celui d'un homme. Tirésias avait connu les deux sexes: il fut tour à tour homme, femme puis de nouveau homme. Il était tout trouvé pour arbitrer le différend. Il conclut à une intensité de l'orgasme dix fois plus grande chez la femme. On sait qu'il fut puni d'avoir contredit la thèse d'Héra. 

Notez qu'en 1938 le Dr E.Toulouse et Simonnet ont créé une éphémère "Association d'Etudes Sexologiques" et le Pr Achard avait également constitué une Société de Sexologie. En Europe l'Institut de Sexologie de Prague fondé en 1921 fut sans doute le premier du genre avant même celui de Berlin. 
Observez le glissement progressif du souci sexologique de Freud à Kinsey puis à W.H. Masters. Le premier était neuropsychiatre, le second biologiste et le troisième gynécologue. Gageons que le quatrième sera sexologue. On glisse du psychisme à la physiologie de l'orgasme. 
L'histoire de la sexologie en France va désormais se confondre avec l'histoire de la SFSC (Société Française de Sexologie Clinique). 
Il est aujourd'hui difficile de dénombrer l'ensemble des sociétés de sexologie en France comme dans le monde. Elles témoignent par leur vitalité que notre travail a été très utile. 

La sexologie accède à la modernité à partir de 1949. Des travaux significatifs jalonnent l'évolution de la sexologie moderne et notamment le célèbre rapport Kinsey, Martin et Pomeroy. La publication de cet ouvrage édité en 1949 fut un véritable scandale. Mais il eut un retentissement considérable dans la communauté scientifique. 

Puis vint enfin le travail sensationnel de W.H. Masters et V.E. Johnson. Ces deux fortes personnalités méritent chacune une description approfondie. Ils sont tous deux des gynécologues. Ce sont d'autre part des WASP, white anglo-saxon protestant, ce qui aux Etats-Unis possède une certaine importance. Nous avons pu constater à quel point quelques nations réformées avaient en 1974 pris de l'avance sur nos contrées latines et méditerranéennes pour des raisons qu'il appartiendra aux chercheurs d'approfondir. 

Leurs textes les plus importants sont certainement "Les réactions sexuelles" et "Les mésententes sexuelles et leur traitement". Comment présenter l'effet novateur, dans les années 1970, des études de W.H. Masters et V.E. Johnson et résumer en quelques paragraphes l'influence de leurs travaux sur nos propres cheminements intellectuels ? Depuis lors il est juste de dire que les thérapies ont beaucoup évolué depuis les sexothérapies ou psychothérapies comportementales élaborées par Masters et Johnson jusqu'à l'apparition des premières injections intracaverneuses, des prothèses péniennes du et du sildénafil" (ou viagra)

Intégralité de l'article sur : http://www.bulletindepsychiatrie.com/lutetia.htm, Dr Fineltain Ludwig, 1998, La sexologie clinique française : LA SEXOLOGIE CLINIQUE EVOLUTION ET DEVELOPPEMENT DES THERAPIES DEPUIS 20 ANS

 

06 février 2017

Les 3 étapes pour le diagnostic de la dysfonction érectile

logo-dysfonction-erectile

 

Les trois étapes pour le diagnostic de la dysfonction érectile en sexologie clinique

 

1. Pour déterminer les causes de la dysfonction érectile, il faudra tout d’abord déterminer si c’est une cause psychogène, organique ou mixte

Dans le cadre d’une cause psychogène, il faudra tout d’abord poser les questions suivantes :

  • Y-a-t-il une érection matinale et/ou nocturne ? Si la réponse est négative, cela signifie que c’est une cause psychogène. Dans ce cas, faire une évaluation des antécédents psychologiques (liés à l’enfance), psychiques, familiaux et environnementaux (stress, travail, burnout, harcèlement…).
    La thérapie consistera à faire une thérapie dite psychologique avec si besoin, en fonction de la gravité, l’aide d’un psychologue
  • Depuis combien de temps dure ce trouble de l’érection ?

 

2. Dans le cas d’une pathologie organique, le patient aura des érections matinales et/ou nocturnes mais n’aura pas une érection suffisante (voire inexistante) lors d’un rapport sexuel. Dans ce cas, les critères à déterminer seront les suivants :

  • Recherche du périmètre ombilical qui doit être inférieur à 142 centimètres
  • Recherche d’une tension artérielle qui doit être inférieure à 13/8
  • Recherche d’une glycémie à jeun qui doit être inférieure à 1.20
  • Recherche des triglycérides et du cholestérol
  • Recherche d’un syndrome d’apnée du sommeil

Si parmi ces cinq critères, trois sont positifs alors on pourra dire que c’est une cause organique

 

Pour les causes mixtes, il sera nécessaire de vérifier, comme au premier paragraphe, les causes psychogènes et organiques.


Schéma de l’oxygénation de la fonction érectile

1. Monoxyde d’azote (NO)

2. Oxygène (O2)

3. Transcriptase

4. Protéine kinase

5. Erection

Tous ces éléments sont liés les uns aux autres et  bien mettre en rapport, comme cité dans le cours, les protéines et les enzymes qui interviennent pour jouer le rôle de facilitateurs dans cette fonction érectile. Bien penser aux hormones ocytocine, dopamine, adrénaline, sérotonine et les hormones œstrogène et progestérone.

Pour une bonne évaluation dans une recherche de dysfonction érectile, bien prendre en compte les antécédents médicaux, à savoir les traitements en cours et chirurgicaux (ablation de la prostate, infection pulmonaire…).

Dans le cadre de la prise en charge de la dysfonction érectile, les IPDE5 (cialis, viagra et levitra) peuvent être recommandés en complément d’une kinésithérapie du plancher pelvien et respiratoire.

 

Djamel Benouis

Traiter l'anorgasmie avec l'hypnose

hypnose-troubles-de-la-sexualité-810x481

Traiter l’anorgasmie avec l’hypnose

 

"Il arrive que la femme ait une vie sexuelle normale, hormis l’accès à l’orgasme. Le désir est présent, les fantasmes aussi, mais la montée du plaisir semble brutalement interrompue. Il n’y a pas d’aboutissement orgasmique à l’excitation sexuelle.

 

Cette inhibition est parfois secondaire à des troubles conjugaux plus ou moins récents. Mais dans la grande majorité des cas, la femme n’a jamais ressenti un orgasme. Nous parlons là de l’orgasme clitoridien qui est le plus fréquemment accessible puisqu’il est possible de l’obtenir dès l’enfance par la masturbation.

 

Si la femme a déjà connu une vie sexuelle harmonieuse et satisfaisante, le travail thérapeutique consistera à retrouver, sous hypnose, par une régression en âge, l’équilibre sexuel de l’époque. Dépasser un deuil, surmonter des mois de dépression, oublier un conflit, une rupture pour accéder de nouveau à un peu d’insouciance indispensable à l’orgasme.

 

Quand l’orgasme n’a jamais pu être déclenché (depuis la naissance), la stratégie est différente. Il s’agit de faire ressentir une sensation inconnue. Là, le travail du thérapeute consiste à réunir et installer tous les éléments conditionnant l’orgasme.

 

Suggestions thérapeutiques :

 

Comprendre par les exercices habituels sous hypnose ce qui a rendu impossible l’accès à l’orgasme : le plaisir interdit.

Dans les cas d’anorgasmie récente, les suggestions réveillent les fantasmes par la construction d’images érotiques sous hypnose. Chaque étape de la montée du plaisir est parcourue à nouveau pour rétablir les bons réflexes.

Dans les cas d’anorgasmie primaire (orgasme inconnu), les causes les plus fréquemment rencontrées sont

– craindre d’être dépendante de celui qui a le pouvoir de faire jouir.

– Idéaliser l’amour absolu au point de le vouloir platonique.

– Considérer l’orgasme comme une manifestation trop animale donc dégradante.

– Tenir les partenaires sexuels en échec.

– Attendre indéfiniment l’amant idéal,

A l’aide des informations obtenues, construire les suggestions opportunes.

Le nombre de séances varie de deux à dix suivant les cas, voire davantage, en sachant que la collaboration du conjoint facilite la thérapeutique".

 

Lien vers l'article complet : http://www.hypnose-medicale.com/troubles-de-la-sexualite/, AFEHM

 

05 février 2017

Traiter le vaginisme avec l'hypnose

therapie-sexuelle

Traiter le vaginisme avec l’hypnose

 

"Le vaginisme est l’impossibilité pour la femme de laisser pénétrer dans son vagin le sexe de son compagnon. La contraction involontaire des muscles du vagin empêche même l’introduction d’un spéculum gynécologique ou d’un doigt. Toute tentative est vécue comme douloureuse, angoissante entraînant une contracture des muscles du petit bassin. Cette peur peut évoluer vers une phobie.

 

Cette affection n’empêche pas la femme d’éprouver du désir et du plaisir sexuel (par des orgasmes clitoridiens).

 

La stratégie thérapeutique repose sur l’imagerie sous hypnose. Pendant l’hypnose, il est demandé à la patiente de visualiser la possibilité d’une pénétration et de décrire ce qu’elle ressent dans son corps : crispation, fermeture, etc. et adapter les exercices en fonction de ses progrès.

 

La participation éventuelle du partenaire peut être un élément déterminant dans le succès de la cure.

 

Suggestions thérapeutiques :

 

Parfois apparaissent des éléments qui viennent enrichir le tableau d’installation du vaginisme. I l semble que la violence du refus soit égale à la violence du désir.

Obtenir une relaxation, en particulier des muscles périnéaux. Les exercices portent en premier lieu sur la respiration puis sur les postures.

Fantasmer sous hypnose une relation sexuelle avec pénétration pour dédramatiser l’acte sexuel, le rendre accessible, son impossibilité étant due à une surévaluation de sa charge symbolique. L’imagerie visuelle porte sur des scènes amoureuses hallucinées, imaginées jusqu’à une participation corporelle satisfaisante.

Suggérer l’acte sexuel comme une complémentarité et non comme une fusion où l’un et l’autre se perdent en s’interpénétrant.

Le contenu précis des suggestions est fourni ou s’inspire du vécu de la patiente.

Les exercices, nombreux, sont fonction des patients, de leurs liens et rituels. Le nombre de séances d’hypnose pour traiter le vaginisme et leurs résultats varient selon l’intensité initiale de la phobie".

 

Lien vers l'article : http://www.hypnose-medicale.com/troubles-de-la-sexualite/, AFEHM

 

04 février 2017

Trouble de la sexualité et hypnose : frigidité et impuissance

6112013222413

Traiter la frigidité et l’impuissance avec l’hypnose

"La perte du désir sexuel conduit à la frigidité chez la femme et à l’impuissance chez l’homme. Si l’on exclut les causes organiques, restent les causes mentales qui sont à l’origine de la plupart des cas.

L’impossibilité d’accéder au désir peut être un symptôme isolé, en rapport avec une situation conflictuelle conjugale, un deuil ou un stress récent. Ce symptôme peut aussi faire partie d’un syndrome dépressif qui allie classiquement fatigue, pessimisme, perte d’intérêt pour la vie en général, y compris pour la vie sexuelle.

Le traitement de la frigidité et de l’impuissance repose d’abord sur la compréhension des causes déclenchantes et sur le traitement de l’éventuel syndrome dépressif. Les séances d’hypnose seront orientées vers la résolution de cette dépression. Pour vivre sa sexualité, il faut être libre de toute rumination, culpabilité. Le thérapeute doit aller au plus près des difficultés évoquées par son patient et les aborder les unes après les autres.

Suggestions thérapeutiques :

  • Passer le corps en revue et vérifier la tranquillité de l’équilibre dans chaque partie.
  • Relance de la vie fantasmatique : imaginer des scènes érotiques, réveil des zones érogènes.
  • Commande physiologique des sécrétions vaginales (lubrification) et pour l’homme de l’afflux sanguin nécessaire à la turgescence de la verge. C’est là le lien organique : produire avec des mots et des images des réactions hormonales, des modifications physiologiques"

 

Lien vers l'article complet : http://www.hypnose-medicale.com/troubles-de-la-sexualite/, AFEHM

 

 

27 janvier 2017

Qui sont les femmes violentes ?

1461599800

Qui sont les femmes violentes ?

Les études sur les femmes auteurs de violence conjugale manquent. Les seules données sur lesquelles on peut s'appuyer sont les recensements des morts violentes au sein des couples effectués chaque année par le ministère de l'intérieur. Avec un double biais : cela ne représente que la situation la plus extrême, l'homicide, et ne repose que sur l'étude de 25 cas en 2013.

Le portrait-robot qui en ressort est quasi similaire à celui des hommes. La femme qui en vient à donner la mort à son conjoint est « le plus souvent mariée, a entre 51 et 60 ans et n’exerce pas ou plus d’activité professionnelle », selon l'étude réalisée par la délégation aux victimes.

Les raisons du passage à l’acte, en cas d’homicide, diffèrent selon le sexe. Voici les plus fréquentes selon les témoignages des auteurs (lire, donc, par exemple « 33% des homicides au sein du couple causés par des femmes sont liés à une dispute »)

Le mode d'action est également différent ; alors que les hommes finissent pour la plupart par se saisir d’une arme à feu, les femmes optent plus souvent pour l’arme blanche.

En 2013, sur les 146 personnes décédées, 25 étaient des hommes. A chaque fois, il s’agissait de meurtre ou d’assassinat, et non pas d’homicide involontaire. Preuve que la violence délibérée est bien présente des deux côtés, que l’on soit homme ou femme.

(Lien de l’article  sur : http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/04/10/hommes-battus-des-chiffres-pour-comprendre-une-realite-meconnue_4613224_4355770.html)

 

25 janvier 2017

Hypnose et sexualité : introduction

Fotolia_93092712_XS-300x210

"Qu'il s'agisse de perte de la libido ou d'autres dysfonctions sexuelles, il faut noter que tout problème autour de la sexualité pose la question du rapport du patient :

à son propre corps ;

à l'autre ;

à la question de l'intime ;

à sa vie émotionnelle.

Par ailleurs, un certain nombre de troubles sexuels peuvent trouver une origine dans les traumatismes (physiques ou psychiques), ou ont une valeur de protection psychique (évitement d'une situation trop en lien avec une pulsion agressive, par exemple). La nature exacte du trouble tout autant que ses causes possibles, au moins aux yeux du patient, est donc nécessaire.

L'hypnose possède l'avantage, par rapport à d'autres approches en sexothérapie, d'être de nature "psychocorporelle", c'est-à-dire de questionner le dialogue du corps et de l'esprit dans ces problématiques qui touchent tant au corps qu'à la dynamique psychique et relationnelle d'un individu. Elle peut également permettre de retrouver des ressentis, des images et des cognitions parfois de façon plus directe qu'en discussion "simple".

Il est cependant à noter que l'hypnose appliquée à la sexothérapie n'est souvent qu'une méthode parmi d'autres et que dans ce domaine notamment, il peut être important de coupler différentes techniques entre elles. Nous pensons entre autres aux situations de thérapies de couples, qui peuvent bénéficier à la fois de sessions d'hypnose mais aussi d'une approche et d'une analyse de nature systémique, d'orientation psychanalytique ou autre (El Feki, 2007)".

L'Aide-mémoire d'hypnose, Antoine Bioy et al., 2010, Dunod.

Posté par passion27 à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 janvier 2017

Les paraphilies : étiologies, traitements et prise en charge

femme-pervers

 

Étiologies des paraphilies

 

"À ce jour, aucune corrélation n’a été établie par des travaux de bonne méthodologie entre les pratiques sexuelles déviantes et une quelconque anomalie génétique ou biologique.

La physiologie de la réponse sexuelle masculine et les modalités d’action de la testostérone, en particulier au niveau cérébral, étant encore l’objet de nombreuses études, la relation entre le taux de la testostérone et la violence sexuelle dans les pratiques sexuelles déviantes est toujours sujette à controverse, bien que les traitements visant à diminuer la testostéronémie par castration chimique soient préconisés chez certains types d’agresseurs sexuels. De nombreux autres neurotransmetteurs sont également impliqués. Des modèles d’études avec groupe témoin sont nécessaires, les études publiées à ce jour étant très insuffisantes dans leur méthodologie.

Même s’il n’existe pas d’études consensuelles, la prudence impose de ne pas prescrire d’androgènes chez les hommes ayants des antécédents de violences ou d’agressions sexuelles.


Traitements et prise en charge

 

Dans le domaine particulier des agressions sexuelles commises par des sujets pervers, certains traitements sont proposés. Deux classes médicamenteuses principales sont utilisées pour traiter les paraphilies : les antidépresseurs de type sérotoninergique et les antiandrogènes. Les premières recommandations internationales sur le traitement pharmacologique des paraphilies ont été publiées en 2010. Récemment, en France, deux antiandrogènes ont obtenu une autorisation de mise sur le marché (AMM) pour leur utilisation chez les délinquants sexuels : l’acétate de cyprotérone (Androcur®) et la triptoréline, analogue de la LH-RH (Salvacyl LP®). Mais ces traitements sont prescrits pour abraser les pulsions et non pour modifier les traits de personnalité du sujet. Le risque de récidive est important.

Le problème le plus difficile est celui de l’évaluation du risque de récidive et de la dangerosité. Il existe différents types d’échelles actuarielles ou cliniques qui peuvent aider à cette évaluation, mais un score global ne peut se substituer à l’analyse clinique d’un acte commis, dans sa complexité. Seule une prise en charge psychothérapique pourrait a priori permettre à un sujet de modifier les composantes pathologiques de sa personnalité, seule l’empathie du thérapeute vis-à-vis de l’agresseur, considéré le plus souvent par tous comme un « monstre », peut lui redonner l’humanité nécessaire à l’abandon de ses mécanismes de déni.

Plus récemment, certaines équipes ont cherché des alternatives pharmacologiques à la castration chimique. Une revue récente de la littérature sur la place des antidépresseurs de type inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (IRSS) dans le traitement des auteurs d’infractions sexuelles a mis en évidence que ceux-ci n’étaient une aide thérapeutique que dans les troubles sexuels addictifs et n’avaient aucune efficacité dans les paraphilies [37]: cependant, il n’y avait aucune étude randomisée versus placebo ni versus castration chimique dans ce groupe.

Les IRSS peuvent être indiqués, hors AMM, chez les sujets paraphiles en cas de contre-indication à la castration chimique :

• jeunes auteurs n’ayant pas terminé leur puberté ;

• psychose chronique ;

• risque thromboembolique ;

• antécédents d’épilepsie ;

• ostéoporose importante.


Ils semblent efficaces, à des doses élevées, si la paraphilie est à forte tendance compulsive ou en cas de paraphilie de faible dangerosité, c’est-à-dire à faible risque de passage à l’acte, l’exhibitionnisme par exemple.

La sexologie a certainement une place dans la prise en charge des auteurs d’infractions à caractère sexuel, que ce soit chez les mineurs ou les adultes. Les sexologues sont pour le moment plus présents dans les soins aux victimes que dans l’approche expertale ou curative des auteurs.

Les recommandations de l’HAS pour la prise en charge des sujets pédophiles (actes paraphiles sur des mineurs de moins de 15 ans) ont été publiées en 2009.

Six niveaux ont été individualisés en fonction du profil du sujet paraphile, allant d’un risque très faible de passage à l’acte pour le niveau 1, où une psychothérapie est recommandée, à une paraphilie de dangerosité criminologique élevée correspondant au niveau 6, où une castration chimique par Androcur® et analogue de la LH-RH (Salvacyl®) est indiquée en première intention parallèlement à une psychothérapie".

Lien de l'article sur : http://www.urofrance.org/sites/default/files/fileadmin/documents/data/PU/2013/v23i9/S1166708712006306/main.pdf, "Pratiques sexuelles déviantes, paraphilies, perversions", P. Blachèrea , F. Cour, 2012